Peut-on améliorer l’environnement de travail grâce à l’enregistrement de colis ?

Bien que l’objectif principal des investissements consiste généralement à améliorer les capacités et les performances, l’enregistrement de colis par le biais d’un procédé automatique permet également d’optimiser l’environnement de travail.
Certes, l’utilisation de convoyeurs réduit déjà les procédures de levage et de déplacement, mais les colis doivent tout de même être identifiés et pesés au cours d’un procédé lent et statique.

Un grand transporteur de colis nous raconte son expérience :

Comme la manipulation manuelle est réduite à un minimum, les employés travaillent désormais de façon plus ergonomique. Les tâches de levage et les mouvements de pivotement se font plus rares, réduisant ainsi le risque de troubles musculosquelettiques. Les alarmes sonores sont désormais adaptées aux employés sourds ou malentendants, car elles s’accompagnent de signaux visuels.

Caljan Rite-Hite forme les employés à utiliser l’équipement, pour une manipulation correcte et ergonomique.

Chaque jour, le centre traite près de 8 000 colis, un flux correspondant tout à fait au volume de 1 200 colis par heure atteint par la gamme Caljan Nano pendant la phase de test. Même à de telles vitesses, 96 % des codes-barres sont lus automatiquement.

Posted on under , .